Qu'est-ce que la

POLLUTION LUMINEUSE ?

 

LA NUIT EN VOIE DE DISPARITION

Pour la majorité d'entre nous, la lumière naturelle de la Lune et des étoiles a depuis longtemps été remplacée par des éclairages artificiels. Avec une utilisation de l'éclairage nocturne toujours plus grande et souvent non justifiée par des besoins réels, la pollution lumineuse et ses conséquences néfastes sont en augmentation à travers le monde.

 

Le terme pollution lumineuse désigne l'utilisation excessive ou inappropriée de la lumière artificielle. La modification de l'environnement lumineux naturel et toutes nuisances provoquées par la lumière artificielle sur la visibilité du ciel, la faune, la flore, les écosystèmes et la santé en sont différentes facettes.

Au Canada, plus de 99% de la population vit dans un endroit où le ciel nocturne est affecté par la pollution lumineuse.

 

De ce nombre, plus des trois quarts ne peuvent apercevoir la Voie lactée et les milliers d'étoiles normalement visibles à l’œil nu.

La lumière artificielle est si présente dans notre environnement nocturne que près de la moitié des Canadiens ne vivent plus aucune adaptation à la noirceur, changeant complètement notre rapport à la nuit et celui des espèces qui cohabitent avec nous.

DES IMPACTS MULTIPLES

En plus d'affecté la visibilité du ciel étoilé et l'accès à ce patrimoine mondial, la lumière artificielle nocturne a de nombreuses conséquences négatives. Écosystèmes, sécurité, économie, santé, recherches scientifiques et esthétisme, les impacts de ce gaspillage inutile sont de mieux en mieux compris et documentés.

 

Réduire la pollution lumineuse est une cause gagnante à tous points de vue.

 
Ciel étoilé

Les astronomes, professionnels et amateurs, ont été les premiers à remarquer les effets de la pollution lumineuse avec la disparition des étoiles. Avec un ciel de moins en moins noir, les étoiles, nébuleuses et galaxies se noient dans la lumière et deviennent invisibles.

 

De nombreux observatoires astronomiques sont aujourd'hui menacés. Le plus grand observatoire en sol canadien, le David Dunlap Observatory, a même été contraint de fermer ses portes. La luminosité excessive du ciel de Toronto lui a été fatale et l'imagerie y est devenue impossible.

Le voilement des étoiles est principalement causé par la lumière artificielle émise vers le ciel et l'horizon. Les particules en suspension (poussières, aérosols, gouttelettes) et les molécules de gaz réfléchissent et diffusent cette lumière. Parce qu'elle est davantage diffusée par l'atmosphère, la lumière bleue contribue à plus forte dose au voilement des étoiles que la lumière jaune.

 

Privés de la beauté du ciel étoilé et des paysages nocturnes, les citadins doivent malheureusement s'éloigner à quelques centaines de kilomètres des centres urbains pour bien percevoir la
 Voie lactée. Dans les grandes villes du monde, c'est plus de 98% des étoiles qui ne sont plus visibles.

Écosystèmes

Avec l'augmentation de la lumière artificielle nocturne et une emprise de plus en plus grande sur la Terre, de nombreuses espèces vivantes sont affectées par la pollution lumineuse.

 

Certaines interactions sont évidentes, comme l'attraction fatale de la lumière pour les insectes qui surchauffent et meurent autour des lampadaires. D'autres sont moins évidentes, mais possiblement beaucoup plus graves, comme les modifications des relations entre plantes et pollinisateurs ou entre proies et prédateurs.

 

En changeant la durée apparente du jour et de la nuit, la lumière artificielle désynchronise les rythmes biologiques naturels et les heures d'activités des animaux. Le cycle lunaire peut devenir complètement invisible et les changements saisonniers sont altérés, affectant la recherche de nourriture, la reproduction ou la migration.

Les effets de toutes ces distorsions se répercutent à travers les écosystèmes et de nombreuses recherches permettent aujourd'hui de mieux comprendre les impacts sur l'environnement. Que ce soit avec les tortues de mer, les oiseaux, les insectes, les plantes, les poissons, ou la production de gaz à effet de serre pour l'électricité, l'impact de la pollution lumineuse se fait sentir dans la nature et une chose est clair : la nuit est essentielle à la vie.

wikipedia/Hila Shaked

Sécurité

Un bon éclairage nocturne permet de bien voir et d’être bien vu, assurant ainsi la sécurité de tous ceux qui doivent vivre et travailler la nuit. Par contre, il est erroné d’associer un éclairage intense à plus de sécurité ou un éclairage plus faible au danger.
 

Des études ont démontré, par exemple, que différentes stratégies d'extinction ou de réduction de l'éclairage routier n'avaient pas d'effet significatif sur le nombre de collisions nocturnes.


Des programmes d'éclairage visant à réduire la criminalité dans certaines grandes villes américaines ont été durement critiqués dans leurs méthodologies et leurs pratiques. Des études sérieuses et bien contrôlées ont, quant à elles, démontrés qu'il n'existe pas de lien direct entre l’éclairage nocturne et la criminalité.

L’éclairage artificiel peut contribuer à créer un faux sentiment de sécurité sans accroître réellement la sécurité. L'éblouissement est l'une des conséquences fâcheuses d'un éclairage intense, non uniforme ou mal dirigé. Tout comme l'éblouissement causé par un véhicule circulant en sens inverse avec ses phares de route ("hautes"), les systèmes d’éclairage mal conçus diminuent la visibilité et augmentent ainsi les risques d’accident.

Santé humaine

Comme la plupart des formes de vie sur Terre, les humains possèdent un cycle circadien. Ce cycle, qui agit comme une horloge biologique, guide une multitude de processus importants à l'intérieur de notre corps. C'est la mélatonine, une hormone sécrétée durant la nuit par une glande située au niveau du cerveau, qui est le chef d'orchestre cette coordination.

Grâce à la recherche médicale, nous savons aujourd'hui que la lumière artificielle nocturne va dérégler la sécrétion de cette hormone et modifier le cycle du sommeil et influencer négativement le système immunitaire. Il a aussi été démontré que c'est la composante bleue de la lumière qui perturbe la sécrétion de la mélatonine

L'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît officiellement que le dérèglement de l'horloge biologique peut entraîner de nombreux problèmes de santé, allant de l'insomnie au cancer en passant par la dépression, le diabète et l'obésité.

 
Il apparait donc important de réduire au maximum la quantité de lumière dans notre environnement de sommeil et de limiter le plus possible la lumière intrusive pour éviter ces effets néfastes pour la santé. Au besoin, il faut privilégier l'usage de lumière ayant une teinte plus jaune en soirée.

DES SOLUTIONS DISPONIBLES

Tout comme les impacts de la pollution lumineuse sont multiples et touchent différentes facettes, les solutions pour réduire cette nuisance sont tout aussi variées.

 

Réduire la pollution lumineuse est trop souvent interprétée comme cesser de s'éclairer la nuit, ce qui est en fait très loin de la réalité : diminuer la pollution lumineuse c'est tout simplement mieux éclairer.

Pour connaître les solutions permettant de réduire la pollution lumineuse, consultez nos sections "MIEUX ÉCLAIRER" :

© 2020 Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic

PARTENAIRES :

  • Gris Twitter Icon